Accueil » Quelles différences avec un sac plastique ?

Végéos les sacs 100 % biodégradables
& compostables à domicile

La pollution plastique : les conséquences​

Plastiques

et polluants se retrouvent dans nos assiettes !

86%

des espèces de tortues sont impactées. Elles ingèrent les sacs qu’elles confondent avec des méduses.

85 %

des déchets en mer sont en plastique (en majorité des sacs).

1 MILLION

d’oiseaux

100 000

mammifères marins meurent chaque année à cause de l’ingestion de plastique.

5 décharges

géantes dans les océans, ces millions de tonnes de déchets polluent les océans. Au fil des années, ils se sont agglomérés en de monstrueuses masses et forment ainsi le 7ème continent.

Plastiques

et polluants se retrouvent dans nos assiettes !

86%

des espèces de tortues sont impactées. Elles ingèrent les sacs qu’elles confondent avec des méduses.

85 %

des déchets en mer sont en plastique (en majorité des sacs).

1 MILLION

d’oiseaux

100 000

mammifères marins meurent chaque année à cause de l’ingestion de plastique.

5 décharges

géantes dans les océans, ces millions de tonnes de déchets polluent les océans. Au fil des années, ils se sont agglomérés en de monstrueuses masses et forment ainsi le 7ème continent.

Sources : Commission européenne ; Greenpeace ;
Programme des nations unies pour l’environnement : France écologie énergie.

Que dit la loi :

C’est pourquoi la France a pris d’importantes mesures pour réduire fortement la quantité de sacs en plastique utilisés.
Les sacs en plastique à usage unique sont interdits en caisse depuis le 1er juillet 2016.
Les sacs en plastique à usage unique hors caisse (comme les sacs de fruits et légumes) sont interdits depuis le 1er janvier 2017, sauf s’ils sont compostables en compostage domestique et biosourcés.
En 2018, ils devaient être 40 % biosourcés, 50 % en 2020 et 60 % en 2025.
Les sacs oxo-fragmentables sont, dans tous les cas, interdits.

Ministère de l’Environnement de l’énergie et de la Mer
Hôtel de Roquelaure
246 boulevard Saint-Germain
75007 Paris
Tél. : 33 (0)1 40 81 21 22

Le sac plastique en
polyéthylène

Les sacs en polyéthylène classiques sont hydrophobes et leurs molécules sont trop grosses pour être ingérées par les bactéries. Le sac ne se biodégrade pas dans le temps et pollue l’environnement.

Molécules polyéthylène
très grosses

100 % polyéthylène

Le sac est hydrophobe
(ne laisse pas passer l’eau)

Les bactéries ne peuvent pas ingérer les molécules trop grosses

Si le sac est abandonné
dans la nature

Pollution

Il met plus de 400 ans
à se dégrader

Le sac se dégrade en particules de polyéthylène qui
polluent l’environnement.

Les sacs Végéos
en biomatériau

Végéos répond à la Loi de Transition énérgétique (LTE) par un sac 100% biodégradable et compostable à domicile. Il contient 40% de matières biosourcées à base de fécule de pommes de tere cultivées en France. Contrairement au sac polyéthylène, il est 100% ingérable par les bactéries.

Nos sacs biosourcés

BIOPLAST

40 % matières biosourcées
(fécule de pomme de terre)

60 % copolyester

Le copolyester forme un maillage qui apporte la résistance mécanique de la matière biosourcée

Les molécules de copolyester sont de plus petite taille et peuvent être ingérées par les bactéries. Ces molécules sont donc biodégradables

Matière végétale biosourcée
(fécule de pomme de terre intégrée dans le maillage de copolyester)

Liaisons hydrophiles
(laisse passer l’eau)

L’eau peut facilement pénétrer dans la structure et faciliter la dégradation de la fécule

La désintégration se fait ainsi naturellement.

 

J’utilise mon sac pour
mettre mes épluchures

Compostable

Je mets mon sac dans
mon composteur

Biodégradable

Après 6 à 12 mois, mon sac
est totalement biodégradé
Norme : NFT 51-800

Lors de la décomposition du sac, il ne reste aucun résidu toxique,
seulement du CO², de l’eau et de la biomasse.

porta. facilisis ut elit. mattis Aliquam non massa dictum